Priorité 1

Attractivité de la ville

Renforcer l’attractivité de la ville : promotion économique, touristique et culturelle

L'emploi crée la prospérité de notre ville et de notre canton ainsi que des perspectives pour chacun. Le PLR s'engage depuis toujours pour le développement de la ville de Fribourg. Dans l'optique d'un centre cantonal fort, le développement économique, touristique et culturel de la Ville est primordial. Sous l'égide du Conseil communal de gauche, Fribourg a vécu un exode des PME, des hausses de taxes (déchets, parking, constructions) et des hausses d'impôts. Pour le PLR, il est primordial que Fribourg utilise mieux les avantages de sa situation, notamment sa position à la frontière linguistique, son potentiel touristique et son patrimoine culturel. Il est également important de prévoir des mesures pour permettre le maintien des PME actuelles et l'implantation de nouvelles entreprises. Les besoins de l'économie locale doivent occuper une place plus importante dans le travail du Conseil communal.

Bilan de la législature

Le PLR a soutenu :

  • La fondation du quartier d'innovation blueFACTORY
  • La création de SINEF SA et de Eau de Fribourg-Freiburger Wasser AG pour la gestion des services industriels de la Ville dans les domaines de l’eau et des énergies

Le PLR a déposé des postulats pour:

  • Baisser de 50% les tarifs actuellement en vigueur perçus pour l'exploitation des terrasses de cafés, les éventaires de magasins et les marchés
  • Supprimer la taxe sur les spectacles pour les organisateurs de manifestations à but non lucratif
  • Améliorer la signalisation des lieux touristiques (par ex. baliser de nouveaux parcours pédestres depuis la Gare CFF)
  • Demander la création d’une commission économique afin de mieux prendre en compte les besoins des PME et des indépendants

Afin de maintenir l’attractivité fiscale de la ville par rapport aux communes voisines, le PLR a refusé la hausse d’impôt proposée par le Conseil communal. Lors du débat sur la hausse d’impôt en décembre 2013, le PLR a proposé un taux maximum de 80pt (au lieu des 81.6 proposé par le Conseil communal) en déposant 13 amendements visant à améliorer l’efficacité des services communaux et réduire les dépenses.

Exigences du PLR pour la prochaine législature

  • Une gestion rigoureuse des dépenses communales, le refus des dépenses inutiles
  • Une action proactive du Conseil communal pour l'implantation de nouvelles entreprises, notamment sur le parc technologique de blueFACTORY
  • Le lancement d'un nouveau consortium industriel en collaboration avec les communes avoisinantes et avec une répartition des recettes fiscales
  • Le renforcement de l'attractivité touristique, notamment : en prenant en compte et en valorisant l'offre gastronomique et les produits du terroir, avec l'ouverture des remparts, l'aménagement des bords de la Sarine ou des parcs public
  • Garantir l’accessibilité à la ville afin de maintenir son attractivité
  • Le balisage de nouveaux parcours pédestres devant la gare et la Place Notre-Dame